News Mardi 5 mars 2019 - 08:41

Le programme Additive Education de GE Additive ouvert aux écoles primaires et secondaires

Partagez cette news :

programme-ge-additive-education-impression-3d

En 2018, la société GE Additive a lancé son programme d’éducation additive (Additive Education Program – AEP) dont le but est de fournir, pendant au moins cinq ans, des imprimantes 3D polymères à des écoles primaires et secondaires, ainsi que des imprimantes 3D métalliques à des collèges et des universités du monde entier. À travers ce programme, l’entreprise américaine souhaite accélérer l’adoption de ces technologies. « Plus vite nous mettrons la technologie additive entre les mains de la prochaine génération d'ingénieurs, de spécialistes des matériaux et de chimistes, plus rapidement nous accélèrerons son potentiel », a déclaré Jason Oliver, président et PDG de GE Additive.

1 400 imprimantes 3D distribuées en 2018

À ce jour, GE Additive a déjà donné plus de 1 400 imprimantes 3D polymères à 1 000 écoles, dans une trentaine de pays. Ainsi, plus de 500 000 élèves ont accès à l’impression 3D. L’offre pour chaque école comprend un compte Polar Cloud premium, une imprimante 3D Dremel, Flashforge ou Monoprice, des rouleaux de filaments et un logiciel d'apprentissage Autodesk. Les enseignants et les élèves rejoignent un cloud pour accéder aux outils, aux logiciels et aux informations. 

Image
programme-education-additive-ge

Le programme Additive Education ouvert aux inscriptions

La société GE Additive vient d’annoncer qu'elle ouvrait les inscriptions aux écoles primaires et secondaires pour le cycle 2019/2020 de son Additive Education Program (AEP). Les écoles peuvent s’inscrire en ligne (https://geaep.polar3d.com) jusqu’au lundi 1er avril 2019. « Cette année, le programme d'éducation additive se concentrera uniquement sur les écoles primaires et secondaires. Le but de notre programme est d'accélérer la sensibilisation et l'éducation à l'impression 3D des jeunes élèves - en créant un vivier de talents possédant des connaissances en conception et en impression 3D avant l'entrer sur le marché du travail. Nous entretenons déjà d'excellentes relations avec les universités et les collèges, alors cette année, nous avons décidé de concentrer nos efforts sur les jeunes étudiants », a ajouté Jason Oliver.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive