News Mardi 9 mars 2021 - 16:44

Le projet SAM, les défis de la fabrication additive en Europe

Partagez cette news :

Projet SAM

L'Union Européenne s'engage pour le développement de la fabrication additive. Le Cecimo (l'Association européenne des industries de la machine-outil) a dévoilé, le 24 février dernier, le programme du projet SAM (Stratégie des compétences du secteur de la fabrication additive). Co-financé par le programme Erasmus +, ce dernier ambitionne la mise en place d'une stratégie permettant d'identifier et d'anticiper les compétences nécessaires pour optimiser l'utilisation de la fabrication additive. La feuille de route, qui va jusqu'en 2030, souligne les enjeux majeurs pour développer la technologie. Elle apporte des solutions pour implanter la fabrication additive à travers l'Europe. Ce programme prend en compte les tendances de l'impression 3D, les technologies et leurs évolutions, mais aussi le contexte sanitaire et les conséquences qui en découlent sur le secteur.

Sept « défis » à relever

  • L'inadéquation entre les besoins de l'industrie et l'offre de formation.
  • La concurrence pour des travailleurs qualifiés et la méconnaissance de la technologie par les travailleurs et les étudiants.
  • L'absence de centres de formation, en particulier au niveau de l'enseignement et de la formation professionnelle.
  • Le manque d'exigences spécifiques aux secteurs et aux processus pour la fabrication additive, reflétées dans les qualifications des professionnels.
  • Le développement rapide de la technologie.
  • Le manque de sensibilisation à la fabrication additive parmi les jeunes générations.
  • Le besoin d'infrastructures pour la formation.
Image
Infographie projet SAM

Une qualification internationale de la formation

Le projet SAM propose des solutions relatives à chaque défi. Selon la feuille de route publiée, l'implantation de la fabrication additive en Europe passe par la mise en place de la qualification internationale IAMQS, grâce à un réseau de professionnels et de comités nationaux, et par la création d'un observatoire de la fabrication additive. En France, le comité est dirigé par Jean-Daniel Penot, membre du bureau de France Additive, responsable fabrication additive et président du comité français pour la qualification internationale IAMQS dispensée par la fédération européenne du soudage (EWF). L'Observatoire de la fabrication additive a également pour mission de mettre en relation les différents acteurs et de coordonner la mise en place des formations à travers l'Europe. Les professionnels identifient les réels besoins en compétences. Ces besoins sont ensuite transmis aux établissements de formation agrées pour développer des modules de formations homogènes à travers l'Europe qui répondent aux besoins réels des professionnels.

Le projet SAM est opérationnel. Tous les acteurs de la fabrication additive sont invités à participer à cette initiative. Pour ce faire, remplissez le formulaire à cette adresse : https://www.skills4am.eu/contact-us.html.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive