News Mardi 29 septembre 2020 - 17:14

Protolabs investit 12 millions pour se positionner en Europe

Partagez cette news :

En sortie de crise de la covid-19, Protolabs  investit 12 millions pour consolider sa position en Europe. L'entreprise américaine ouvre une nouvelle usine de fabrication additive en Bavière, en Allemagne. Une stratégie d’expansion européenne !

Une stratégie d’expansion en Grande-Bretagne et en Allemagne

Les dirigeants de Protolabs ont annoncé, au mois de septembre 2020, un investissement de 12 millions d’euros pour développer leur capacité d’impression 3D en Europe. Cette somme servira à financer une nouvelle usine de 5 000 m² à Putzbrunn, dans la banlieue munichoise, en Allemagne. L’acquisition de ce nouveau centre de fabrication additive s’inscrit dans leur stratégie d’expansion. « Nos plans d'expansion au Royaume-Uni et en Allemagne montrent que notre concept de numérisation et de processus automatisés est dans l’air du temps. Nous souhaitons aider nos clients à mettre leurs produits le plus rapidement possible sur le marché », a indiqué Bjoern Klaas, vice-président et directeur général de Protolabs Europe.

Les nouveaux locaux de Bavière seront équipés de vingt-cinq nouvelles machines, ainsi qu’un centre d’usinage CNC accueillant une fraiseuse 5 axes pour améliorer le post-traitement des pièces haut de gamme. À l’avenir, des systèmes d’automatisation de finition, de traitement de couleurs et de nouvelles technologies s’ajouteront à cette usine. Le bâtiment est toujours en cours de construction. La société américaine prévoit d'installer les machines, en plusieurs étapes, à partir de mai 2021. (Elle n'a pas souhaité nous livrer les noms et modèles des machines qui seront installées.)

Optimiser les temps de livraison en Europe

La société américaine de fabrication additive compte sur ce nouvel emplacement et l’acquisition de nouveaux systèmes d’impression 3D pour optimiser ses temps de production et ses livraison en Europe. « Nous pourrons déménager tous les départements du bâtiment actuel de Feldkirchen, près de Munich, à Putzbrunn. Et, surtout, grâce à une plus grande surface de production et à une capacité accrue de 50 %, nous pourrons livrer plus de projets, plus rapidement », a conclu Bjoern Klaas. Ce gain de temps de production et de livraison passera aussi par une automatisation de la gestion des commandes puisque dorénavant, après avoir déposé son fichier d’impression, la génération du devis se fera grâce à un logiciel automatisé.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive