News Mardi 14 avril 2020 - 09:36

Le rapport Wohlers 2020 et la fabrication additive en Europe

Partagez cette news :

rapport-wohlers-impression-3D-europe

Mi-mars, Wohlers Associates Inc. a publié son rapport annuel sur le secteur de la fabrication additive (FA) et de l'impression 3D. Cet ouvrage clé du secteur livre un panorama des technologies et de leurs applications : logiciels, matériaux, systèmes ou encore post-traitement. Ce rapport donne des détails sur les brevets, les start-ups, les investissements, la recherche et développement (R&D) et l'avenir de la fabrication additive. Cette édition 2020 met notamment en avant les projets R&D en Europe – avec la participation d’A3DM Magazine

Le rapport Wohlers 2020 de la fabrication additive

Pour cette année 2020, Wohlers Associates Inc. a apporté des améliorations et des approfondissements à son rapport. On y retrouve ainsi :

  • des applications en série de la fabrication additive ;
  • un dossier complet sur l'impression 3D dans l'industrie dentaire ;
  • la description de 77 investissements en phase de démarrage pour un montant évalué à 1,1 milliard de dollars ;
  • la compilation de 72 partenariats industriels réalisés au cours des 12 derniers mois ;
  • les rapports d'experts de 35 pays ;
  • des tableaux des systèmes, des matériaux, des logiciels et des technologies émergentes.
Image
production-piece-impression-3D

Montant dépensé annuellement pour la production de pièces par fabrication additive dans le monde (en milliard de dollars)

Le rapport est constitué de 380 pages sur la croissance du secteur, 42 graphiques et diagrammes, 168 tableaux et 377 illustrations. Il s'appuie sur les contributions d'un ensemble de 129 fournisseurs de services, 114 fabricants de systèmes industriels et 40 producteurs de matériaux et d'imprimantes 3D de bureau. Le rapport documente les activités de recherche et développement (R&D), les collaborations et les consortiums parrainés par les gouvernements, ainsi que les activités de 139 instituts universitaires dans le monde entier. Soixante-dix-neuf co-auteurs et collaborateurs de 33 pays ont fourni des avis et des opinions d'experts dans le rapport. Giorgio Magistrelli, expert en fabrication additive et membre du comité technique d’A3DM Magazine, a participé à la rédaction du chapitre sur « La recherche et développement en Europe » (Government-sponsored R&D in Europe).

Recherche et développement en fabrication additive au sein de l'Union Européenne

La recherche et développement (R&D) en fabrication additive en Europe est fortement soutenue par des financements publics. La Commission européenne, ses 28 États membres (dont le Royaume-Uni) et les institutions régionales jouent un rôle important pour soutenir financièrement le développement de la technologie. L'Union Européenne (UE) finance des projets de recherche dans le domaine et ce depuis la fin des années 1980. Elle a accordé plus de 320 millions d'euros de financement entre 2007 et 2019. 

La grande majorité des projets de l'UE sont financés dans le cadre d'Horizon 2020, le programme-cadre européen pour la recherche et l'innovation, entre 2014 et 2020. Plus de 75 milliards d'euros ont déjà été alloué. ce programme sera suivi par Horizon Europe, de 2021 à 2027, dont le financement devrait tourner à environ 100 milliards d'euros dont 3,5 milliards d'euros provenant du Fonds InvestEU.

Les pays européens les plus impliqués

Outre les projets financés par l'UE, il existe de nombreuses initiatives nationales, principalement dans les pays du sud et de l'ouest : Espagne, Italie, France, Royaume-Uni et bien sûr Allemagne. En Allemagne, le Fraunhofer Additive Manufacturing Alliance, fondée en 1998, regroupe 20 instituts, l'association des constructeurs de machines-outils VDW, qui finance de nombreux projets en fabrication additive, et la fédération allemande des ingénieurs VDMA, qui coordonne une association de fabrication additive. En France, depuis 1992, l'Association Française du Prototypage Rapide et de la Fabrication Additive (AFPR) soutient les acteurs du domaine, tandis que l'Alliance Industrie du Futur a rédigé une feuille de route nationale sur la technologie. Au Royaume-Uni, le Brexit aura un impact négatif sur le financement public de la R&D. Mais il est difficile d'en prévoir les conséquences. Au cours des dernières années, l'Additive Manufacturing Association (AMA) de l'Institution of Mechanical Engineers a soutenu des initiatives axées sur l'adoption et l'exploitation de technologies de conception, de développement et de fabrication rapides de produits. Le centre de fabrication MAPP (Manufacture using Advanced Powder Processes) dirigé par l'université de Sheffield coordonne plusieurs équipes de recherche : des universités de Leeds, Manchester et Oxford, et de l'Imperial College de Londres, des partenaires industriels ainsi que la High Value Manufacturing Catapult, considéré comme le « catalyseur de la croissance et du succès de la fabrication avancée au Royaume-Uni ». En Italie, l'association des machines-outils UCIMU a soutenu la création de l'AITA, l'Association Italienne de la Fabrication Additive, et ses 120 membres. Le pôle technologique italien "Usines intelligentes", de son côté, se fixe pour objectif de développer et de mettre en œuvre une stratégie basée sur la recherche et l'innovation ainsi que les transferts technologiques En Espagne, l'association des technologies de fabrication additive et de l'impression 3D réunie plus de 180 parties prenantes du secteur. D'autres initiatives similaires sont également présentes en République tchèque, en Finlande, aux Pays-Bas, en Pologne et au Portugal.

Des projets R&D financés par l’Union européenne

La liste suivante met en avant des projets, en cours ou juste terminés, de fabrication additive financés par l'UE. Non exhaustive, elle met en avant les efforts européens en recherche et développement en fabrication additive.

Image
wohlers_2020_projet_europe_impression_3D_page_1
Image
wohlers_2020_projet_europe_Impression_3D_page_2
Image
wohlers_2020_projet_europe_impresson_3D_page_3
Image
wohlers_2020_projet_europe_impression_3D_page_4
Image
wohlers_2020_projet_europe_impression_3D_page_5

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive