News Mercredi 8 juillet 2020 - 16:07

Repenser sa stratégie industrielle... sans usine

Partagez cette news :

Vignette pause café ARMOR

Dans le cadre de l’initiative « Relocaliser par l’impression 3D », nous engageons chez Armor une réflexion sur la réimplantation locale avec une industrie pérenne et compétitive. Quel nouveau modèle industriel devons-nous construire pour réduire les dépendances, produire localement, réduire l’impact environnemental, recréer des emplois, apporter une agilité et réactivité en phase avec l’industrie 4.0 ? Quelles sont les nouvelles technologies et nouveaux procédés de production pour accompagner une « smart industrie » (efficacité industrielle en optimisant l’allocation des ressources) ? 

Nous sommes rentrés dans la fin d’un cycle, celui de la production de masse (standardisation) et nous nous tournons vers l’industrie 4.0, vers la satisfaction du client et vers un modèle industriel résilient. La fabrication additive est une solution. Elle permet d’envisager à moyen terme une relocalisation de la production industrielle dans les pays occidentaux, une réduction de l’impact environnemental, la création d’emplois... Elle offre de l’agilité à nos industries, essentielle pour l’industrie 4.0, et redynamise nos territoires. Alstom est un bon exemple. La société se tourne vers un nouveau modèle de production agile et raisonné avec un impact environnement réduit en investissant dans les technologies de fabrication additive.

Nouvelles pensées et stratégies industrielles, usine du futur et fabless, développement durable et recyclage, etc., des sujets à découvrir dans la pause café digitale à découvrir ci-dessous.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive