News Mercredi 25 septembre 2019 - 17:24

Rencontre avec Ric Fulop, fondateur et PDG de Desktop Metal

Partagez cette news :

ric-fulop-desktop-metal-fabrication-additive

Ric Fulop est le fondateur et PDG de la société Desktop Metal qu’il a créé, en 2015, dans le but de « révolutionner la fabrication additive métallique ». L’entrepreneur n’en est pas à son coup d’essai. Il possède déjà une forte expérience dans le domaine. Après avoir été diplômé d’un MBA au Massachusetts Institute of Technology (MIT), il fonde, en 2001, la société A123 Systems, fabricant de batteries au lithium fer phosphate et de systèmes de stockage d'énergie. Il a également été associé gérant chez North Bridge, une société de capital-risque qui a souvent investi dans le paysage de la fabrication additive et de l’impression 3D aux États-Unis notamment dans SolidWorks, ProtoLabs, SpaceClaim ou encore Markforged – concurrent de Desktop Metal. A3DM Magazine est allé à sa rencontre.

Commençons par les nouveautés ! Desktop Metal a récemment lancé un acier H13…

L’arrivée de l'acier à outils H13 dans la gamme des matériaux de la machine Studio System permet le développement et le perfectionnement des outils nécessitant ce matériau, tout en ayant la possibilité de réaliser des pièces avec des géométries complexes impossibles à fabriquer avec des méthodes traditionnelles. Ce matériau est très utilisé par les industriels.

Est-il qualifié ?

Nous qualifions l’ensemble du process : procédé / matériau pour la machine Studio System. À l’inverse des machines de fusion sur lit de poudre (Powder Bed Fusion – PBF), cette imprimante 3D permet un meilleur taux de répétabilité. Le procédé Bound Metal Deposition – similaire à la technologie MIM (Metal Injection Molding) – simplifie et sécurise la fabrication additive métal, en n’utilisant pas de poudres. Trois matériaux sont actuellement disponibles : l’acier inoxydable 17-4PH, l’inox 316L et l’acier à outils H13. Trois autres arriveront sur le marché à la fin de l’année 2019 : l’acier 4140, le super alliage 625 et le cuivre. 

Image
studio-system-imprimante-3d-desktop-metal

Le Studio System de Desktop Metal est disponible au prix de 220 000 – 230 000 euros tout inclus.

Les ventes de la machine Studio System, en Europe, ont débuté au mois de juin 2019. Nous avons déjà installé 50 systèmes chez des clients tels que BMW, l’Université de Sheffield, en Angleterre, ou MSA (Mecanosoudure de l’Aron) et Soprofame, en France. L’installation du système prend au maximum une semaine. 

Parlons un peu du système industriel Production…

La machine industriel Production System est en test chez des clients américains : un des leaders de la bijouterie et chez Indo-MIM, leader mondial de la fabrication MIM. Beaucoup de sociétés s’intéressent à la technologie Powered by Single Pass Jetting™ (SPJ™), similaire au procédé MIM (Metal Injection Molding).

Image
imprimante-3d-production-system-dm

Et côté logiciel ?

Nos logiciels sont développés en interne pour rendre l'impression 3D métal plus accessible et plus efficace. Ils sont conçus pour les ingénieurs, les concepteurs, les opérateurs système et les responsables d'atelier. Nous proposons de la conception et de la simulation. Les nouvelles suites logicielles possèdent un système « push button » afin d’optimiser le fichier avant l’impression. 

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive