News Lundi 18 mars 2019 - 10:04

Bientôt un quartier de logements à bas coûts imprimé en 3D, en Amérique latine ?

Partagez cette news :

maison-impression-3d-new-story-vulcan-icon

L'organisation à but non lucratif New Story devrait imprimer un quartier de plus de 50 maisons dans un pays d'Amérique latine non cité (sûrement au Salvador). Ce nouveau quartier sera construit dans une partie semi-rurale de l'Amérique latine pour des familles gagnant moins de 200 dollars par mois. « Nous apportons une technologie très futuriste aux familles qui en ont le plus besoin », a déclaré Brett Hagler, PDG et cofondateur de New Story. Dans ce projet, l’organisation s'est associée aux sociétés Icon et Fuseproject pour concevoir une imprimante 3D permettant de fabriquer des bâtiments avec une architecture de haute qualité.

Un projet à but non lucratif

L’équipe de New Story « a décidé de développer une imprimante 3D destinée aux plus démunis du monde. Pendant huit mois, [ils ont] collaboré avec Icon, une entreprise de technologies de construction, pour développer la machine Vulcan, la première imprimante 3D créée spécifiquement pour un usage non lucratif », explique l’organisation sur son site Internet. Cependant, après cette annonce, celle-ci a rapidement été dépassé par l’ampleur du projet. Il a donc fallu beaucoup de courages et d’investissements, de la part de toute l’équipe pour concevoir un démonstrateur et imprimer une preuve de concept. Aujourd’hui, l’organisation à but non lucratif annonce se lancer dans le projet d’imprimer un quartier entier avec des logements à bas coûts. 

Image
organisation-new-story-maison-imprimee-3d

Brett Hagler, PDG de New Story, croit dans les nouvelles technologies dont l’impression 3D pour lutter contre le mal logement et développer de la solidarité. « En travaillant avec la société Icon et en tirant parti de leurs innovations en matière d'impression 3D, nous sommes en mesure d'atteindre très rapidement un plus grand nombre de familles en leur offrant les meilleures solutions d'abri possibles. »

Une maison imprimée en preuve de concept

En mars 2018, l’organisation New Story et la société Icon ont fabriqué à Austin, au Texas, aux États-Unis, « la première maison imprimée autorisée », en moins de 24 heurs et pour un coût de « 4 000 dollars ». Ce bâtiment servira de preuve de concept pour la construction de maisons plus sûres et plus abordables pour des personnes en difficulté. Un modèle pour « lutter contre la pénurie de logements pour les populations vulnérables », explique Icon, la société qui a développé l’imprimante 3D Vulcan. Celle-ci a été pensée et conçue pour fonctionner dans des environnements difficiles comme à Haïti ou encore au Salvador, où « l'électricité est imprévisible, l'eau potable pas une garantie et l'assistance technique rare ».  

L’impression 3D dans le secteur du bâtiment et de la construction est ciblée depuis plusieurs années comme une solution au mal logement, notamment grâce à sa capacité de concevoir des habitations à bas coûts, plus rapidement. « Avec l'impression 3D, vous disposez d'une enveloppe thermique continue, d'une masse thermique élevée et d'un taux de déchets quasi nul. Mais vous disposez également d'un outil de fabrication plus rapide et d'une palette de conception beaucoup plus large, d'une résilience de niveau supérieur et de la possibilité de faire un bond en avant en termes d'accessibilité. Ce n'est pas 10 % mieux, mais 10 fois mieux », explique Jason Ballard, co-fondateur d'ICON.

Image
machine-vulcan-impression-3d-batiment

L’imprimante 3D béton Vulcan II

La société Icon a présenté sa nouvelle version améliorée de l’imprimante 3D béton, la machine Vulcan, capable d’imprimer des maisons de plein pied de 185 mètres carrés. Elle utilisera un matériau développé par la société Lavacrete, fabriqué à partir de ciment Portland - qui offrirait une résistance à la compression de 413 bars lors de l’impression, une élasticité et une masse thermique élevée. La machine est entièrement contrôlable à distance via une tablette, possède un éclairage LED pour continuer à construire par faible luminosité et même la nuit.  La machine Vulcan II serait capable d’imprimer une maison de 185 m2 en une journée. L'ajout d'un toit, de fenêtres et des autres éléments de construction demanderait un jour plus tard. Avec cette nouvelle machine, l’organisation à but non lucratif basée dans la Silicon Valley souhaite voir plus grand, et construire un quartier de logements à bas coûts imprimé en 3D en Amérique latine.

Image
maison-impression-3d-new-story-etats-unis

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive