News Vendredi 3 avril 2020 - 09:09

Une collaboration entre MT Aerospace et BeAM

Partagez cette news :

BEAM_collaboration_MT_AEROSPACE

BeAM, société française spécialisée dans le fabrication additive DED (dépôt sous énergie concentrée), a annoncé une collaboration avec MT Aerospace dans le but de développer le procédé DED pour des applications spatiales. Ce partenariat met en lumière le potentiel de la technologie DED pour la fabrication de grandes pièces.

À travers cette collaboration, MT Aerospace, filiale du groupe aérospatial OHB AG, souhaite mettre en place un centre de compétence pour la production de structures de grande taille en fabrication additive DED. Équipée d'une machine Modulo 400, elle a pour objectif de qualifier cette technologie avec différents matériaux, mais également la chaîne complète de processus : de la préparation des données jusqu’à la finition et la certification des composants destinés à l’industrie aérospatiale. Elle ambitionne également devenir un fournisseur de services avec le support de BeAM.

La machine Modulo 400 propose une architecture modulaire et évolutive, basée sur une technologie de déposition de métal par projection de poudre fondue par un laser, qui intègre des équipements de haute performance tels que l’atmosphère contrôlée. Cette caractéristique intéresse particulièrement MT Aerospace qui souhaite utiliser des matériau réactifs comme des alliages de titane.

Image
BEAM_MODULO_400

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive