News Mardi 3 novembre 2020 - 14:20

Une passerelle de 40 mètres en impression béton

Partagez cette news :

passerelle_construction_beton_xtreee

XtreeE, société spécialiste de l'impression 3D béton, appartient à un collectif qui s’est vue attribuer un projet de construction d’une passerelle piétonne destinée aux Jeux olympiques 2024. La start-up française a parallèlement annoncé étendre son réseau aux États-Unis et au Japon. Présentation.

Une passerelle pour l’industrie 4.0

La Plaine Commune Paris, un Établissement public territorial (EPT) qui regroupe neuf villes – Aubervilliers, Epinay-sur-Seine, L'île-Saint-Denis, La Courneuve, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains, Villetaneuse – a lancé en 2020 un appel d’offre pour une passerelle piétonne de quarante mètres. Celle-ci a été imaginé en prévision des Jeux olympiques et des nombreux touristes qui suivront l’évènement.

Image
construction_passerelle_aubervilliers_xtreee

Le projet a été remporté par un collectif associant les sociétés Feyssinet, Lavigne & Cheron Architectes, Quadric, XtreeE et LafargeHolcim. Ce dernier propose de réaliser un bâtiment imprimé en 3D en béton. La conception numérique de l’ouvrage, la réalisation dans des conditions industrielles des éléments de la passerelle et leur assemblage rapide sur le chantier apportent agilité et frugalité : moins de transport, suppression des coffrages, donc moins de matière consommée et une grande liberté dans les formes pour les architectes, dans un budget maîtrisé.

Ce nouveau projet associant construction numérique et construction traditionnelle, secteur du bâtiment et industrie 4.0 montre la transition enclenchée dans le secteur du BTP.

XtreeE développe son réseau international

La start-up française XtreeE profite du gain de cet appel à projet pour se renforcer sur le marché international en ouvrant deux nouvelles unités aux États-Unis et au Japon. Cette extension porterait à cinq unités connectées le réseau d’XtreeE. Pour le PDG Alban Mallet, ce réseau accroît leur productivité, mais donne également un meilleur contrôle de la chaîne de production : « En se dotant d’une unité d’impression 3D connectée, nos clients acquièrent non seulement la capacité de produire eux-mêmes, au plus proche de leur marché, mais aussi celle de maîtriser la chaîne numérique de conception de leurs réalisations en collaborant au sein du réseau que nous sommes actuellement en train d’étendre ».

Imprimer du béton, mais pas seulement

Le système XtreeE est un système ouvert permettant d’imprimer du béton, mais aussi du plâtre, de l’argile ou des géopolymères. Cette technologie, protégée par de nombreux brevets, améliore la qualité de la fabrication, réduit les coûts et la pénibilité pour les ouvriers. Grâce à cette technologie, il est possible de réaliser de nombreux travaux, que ce soit la construction de murs comme pour le projet VilaPrint, mais aussi de mobiliers d’intérieur et d’extérieur ou encore d’infrastructures publiques comme les pylônes d’Arts & Facts.

Image
edifice-telecom-impression-3d-beton

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive