News Mercredi 19 juin 2019 - 09:30

Vidéo - Retour sur l’édition 2019 du salon 3D Print (Partie 2)

Partagez cette news :

salon-3d-print-2019-resume

Suite et fin de l’exposé "Retour sur l’édition 2019 du salon 3D Print Congress & Exhibition" ! 

Après avoir présenté dans une première partie quelques nouveautés exposées au salon lyonnais de l’impression 3D, nous concluons notre résumé vidéo de cette édition 2019 avec de nouveaux acteurs de la fabrication additive : Cyrille Vue d’Erpro Group, Dahman Laib de Zeiss, Brian Alexander de Solvay, Doris Laurent de Ricoh, Émilie Demas et Charly Leroy de Hava3D Group, Bruno Bourguet de PostProcess Technologies, Pierre-Antoine Pluvinage d’Armor 3D (Kimya) et Cédric Bettan de XYZ Printing.

La stratégie de croissance d’Erpro Group

Erpro Group est un acteur fort de la fabrication additive en France. Depuis son travail avec l’entreprise de luxe Chanel sur la brosse de mascara Volume Révolution, le spécilaiste de la fabrication additive est devenu l’un des premiers fabricants à imprimer un produit de biens de consommation à grande échelle. Sur le salon 3D Print 2019, Cyrille Vue, dirigeant d'Erpro Group, nous a expliqué sa stratégie de croissance externe avec l’acquisition de la société Dpn, spécialiste de la pièce plastique technique injectée, et le rachat de l’entreprise Silinnov, spécialiste de la transformation des silicones.

Image
brosse-mascara-fabrication-additive-chanel-a3dm

Développement de polymères sur mesure avec Solvay

Solvay, groupe spécialisé dans les matériaux avancés et la chimie de spécialités, est très engagé en fabrication additive. À l’occasion du salon français de l’impression 3D, Brian Alexander a exposé les nouveautés de la société : les partenariats avec Delta 3D Print et Stratasys, ainsi que le développement de polymères hautes performances comme le polyétheréthercétone (PEEK) KetaSpire®. 

Le FabLab professionnel Ricoh Rapid Fab

La société Ricoh a ouvert son service bureau de fabrication additive, le Rapid Fab. FabLab pour l’impression 3D professionnelle et industrielle, ce service donne accès à de nombreuses technologies de fabrication additive et à une large gamme de matériaux. Évidemment, l’usine est équipée d'imprimantes Ricoh AM S5500P, mais également de fabrication par dépôt de matière fondue (FDM), de frittage sélectif par laser (SLS), de frittage laser direct de métal (DMLS), de stéréolithographie (SLA), ou encore d’impression MultiJet Printing (MJP). Le Rapid Fab propose également une solution d’injection dont la société Ricoh est spécialisée.

Image
ricoh-rapid-fab-fabrication-additive

Hava3D et ses entités

Le groupe Hava3D et ses entités (Makershop, Sotec3D et Neofab) ont, cette année, privilégié la mise en avant de la nouvelle imprimante 3D Zortrax M300 Dual avec son double système d’extrusion et la machine Form 3 de Formlabs au procédé de fabrication additive Low Force Stereolithography (LFS)

PostProcess Technologies à la conquête de l’Europe

PostProcess Technologies part à la conquête de l’Europe avec ses solutions automatisées de post processing et de parachèvement. Bruno Bourguet, directeur général de PostProcess Technologies, est donc revenu sur le lancement de la société en Europe, annoncé à l’occasion du Formnext 2018. Depuis des accords de distribution ont été signés comme celui avec le distributeur Rösler, société basée en Allemagne, et les premières solutions livrées en Europe.

Des secrets chez Armor 3D 

Pierre-Antoine Pluvinage d’Armor 3D est revenu sur la stratégie du groupe à exporter Kimya, la filiale d’impression 3D, vers l’international. Ce souhait a été motivé par le fait « que le marché de la fabrication additive soit mondial, plus avancé dans certains pays ». Il a souhaité garder quelques secrets comme un nouveau matériau lancé à l’occasion du salon du Bourget et « une annonce d’envergure d’une solution apportée aux industriels » qui devrait avoir lieu à l’occasion du Formnext 2019. 

Nouvelle gamme professionnelle d’XYZ Printing

Cédric Bettan d’XYZ Printing est revenu sur le lancement de la gamme pro de la société taiwanaise sur le marché français. La société mise sur des prix plus bas, ainsi qu’une solution intégrale avec les matériaux et les logiciels. 

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive