News Lundi 8 mars 2021 - 16:06

Women in 3D Printing, le défi de la diversité dans la fabrication additive

Partagez cette news :

Women in 3D Printing

À l'occasion de la journée internationale des droits de femmes, A3DM Magazine vous présente l'association Women in 3D Printing (Wi3DP). Cette organisation réunit les femmes qui font la fabrication additive à travers le monde. Fondée par Nora Touré, directrice des ventes chez Fast Radius, celle-ci a pour objectif d'atteindre 50 % de femmes dans l'industrie de l'impression 3D. Présentation.

Women in 3D Printing a été fondée en 2014 en partant d'un constat simple : sur l’entièreté des acteurs de la 3D, seulement 13 % sont des femmes, et seulement 11 % des sociétés du domaine sont possédées (ou dirigées) par des femmes. « Alors que je vois ces chiffres, que je regarde notre communauté et notre équipe, je me rends compte que nous pouvons et devons faire mieux, être une organisation plus diverse et inclusive. Pourquoi n’y a-t-il pas plus de personnes de couleurs dans notre industrie ? En regardant spécifiquement Women in 3D Printing (Wi3DP), pourquoi n’y a-t-il qu’une poignée de femmes noires dans notre communauté ? », s’interrogeait alors la fondatrice de l’association, Nora Touré, dans un rapport publié en août 2020.

Inspirer les futures générations

L'objectif de l'association est de créer des liens, renforcer la solidarité, encourager la diversité et mettre en lumière les femmes qui contribuent au développement de la fabrication additive. Pour accomplir ces objectifs, l'organisation a mis en place plusieurs dispositifs.

Sur le site de l'association, une grande variété de contenu est régulièrement ajoutée pour mettre en avant les femmes de l'industrie de la fabrication additive : l'invitée de la semaine, des interviews retraçant les carrières des dirigeantes, des interviews inspirantes avec des conseils pour devenir une leader. L’organisation diffuse également des podcasts sur son site et sa chaîne Youtube. Elle y présente les dirigeantes de sociétés d'impression 3D, la nouvelle génération. Elle s’interroge sur ce que signifie être une femme dans l'industrie de la fabrication additive. Ces contenus ont pour objectif d’inspirer les futures générations. « Voir les femmes accomplir de grandes choses et participer à ces industries est ce qui contribue à inspirer les jeunes femmes, dont moi-même, à participer à ce voyage. Nous avons besoin de modèles et de pionnières fortes qui sont prêtes à prouver ce qu’il est possible de faire, comme l'astronaute Claudie Haigneré. Nous devons célébrer leurs succès et en parler avec nos enfants et nos collègues. Nous devons avoir ces conversations pour rappeler aux jeunes du monde entier qu'il existe un monde de possibilités et que cela inclut la fabrication additive », écrivait sur le site de Wi3DP Nora Touré, le 16 décembre 2020, à l’occasion du sixième anniversaire de l’association. L’autre solution pour améliorer la diversité dans l’industrie de l’impression 3D est de créer une communauté solidaire.

Créer une communauté

Pour renforcer les liens entre ses membres, l'association organise différents événements. L'association se divise en branches dans différentes régions. Chaque pays possède une ou plusieurs référentes. En France, il s'agit de Mathilde Berchon, autrice du Grand livre de l'impression 3D. Rencontres, panels, conférences ou simples afterworks, des événements locaux sont régulièrement organisés sous le nom de « Chapters ». Des « happy hours » sont également mis en place avec pour but de réunir les membres de tout un continent. Des panels virtuels sont également proposés tous les mois.

Wi3DP a organisé sa toute première conférence internationale. Cet événement annuel appelé « TIPE » (Technology, Industry, People, Economics) réunit des expertes du monde entier pour traiter de la fabrication additive. Sur le site de l'association, Nora Touré présente l'événement. « Avec pour mission de promouvoir, soutenir et inspirer les femmes qui utilisent les technologies de fabrication additive, Women in 3D printing cherche à favoriser une industrie plus diversifiée. En six ans d'existence, elle a réussi à passer d'un simple blog à l'une des plus grandes communautés de fabrication additive au monde, avec plus de 75 branches dans 28 pays. La conférence TIPE 3D Printing a été créée par et pour cette communauté de plus de 10 000 personnes et propose un programme d'oratrices inspirantes, sur une conférence mondiale de deux jours, ce qui constitue une première mondiale pour l'industrie. »

Pour célébrer la journée internationale des droits des femmes, la communauté française de Women in 3D Printing organise un meetup sur Jetsi avec Mathilde Berchon, de 18 heures à 19 h 30.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive