Equipements
Now Reading
Rencontre avec Paul Heiden, vice-président responsable de la gestion de produits chez Ultimaker

Rencontre avec Paul Heiden, vice-président responsable de la gestion de produits chez Ultimaker

by Gaëtan Lefèvre30 novembre 2017
Partage :

Créée en 2011, la société Ultimaker a connu une croissance constante au point de devenir un des leaders du marché de la fabrication additive. À l’occasion du salon Formnext de Francfort, A3DM Magazine a rencontré Paul Heiden, vice-président  senior responsable de la gestion de produits chez Ultimaker. Il nous a présenté la nouvelle mise à jour Cura Connect.

Par Giorgio Magistrelli

« La vision fondamentale d’Ultimaker est de simplifier l’impression en 3D, d’une utilisation personnelle aux applications industrielles. »

Suite logiciel Cura Connect

À Francfort, en Allemagne, la société a annoncé la sortie de Cura Connect, la dernière mise à jour de la suite logiciel Ultimaker Cura. Disponible gratuitement pour les utilisateurs du logiciel, Cura Connect permet à ces derniers d’optimiser les imprimantes Ultimaker 3. « Les bénéfices principaux de cette nouvelle mise à jour sont : la gestion du réseau d’imprimantes Ultimaker 3 et une solution abordable pour la création de prototypes, d’outils et de pièces de petites tailles », explique Paul Heiden. « En développant continuellement du hardware, des logiciels, des matériaux et des services, nous faisons de l’impression 3D une technologie intuitive. Nous avons beaucoup investi pour nous assurer que la mise à jour Cura Connect corresponde exactement aux besoins de nos clients. Nous sommes convaincus qu’elle apporte un avantage concurrentiel aux entreprises avec un temps de fabrication réduit, une baisse des coûts de production et une amélioration du cycle de vie des produits. Cura Connect a été conçue pour les entreprises utilisant plusieurs imprimantes Ultimaker, que ce soient pour du prototypage ou de la production en petite série. Elle permet de sélectionner et rassembler des imprimantes en réseau, de gérer plusieurs travaux en même temps, de contrôler les machines et de programmer les opérations de maintenance. Des notifications alertent également les utilisateurs à chaque fois qu’une imprimante requiert une attention particulière. Enfin, le logiciel reconnait automatiquement les imprimantes dotées des matériaux Ultimaker et les configure en conséquence ».

L’approche « open source » pour les matériaux

En termes de matériaux, Ultimaker a toujours suivi une stratégie  « open source », laissant à ses clients la liberté de choisir les fournisseurs de consommables qu’ils souhaitent. « Depuis sa fondation notre compagnie est une entité basée sur la complète liberté de choix en termes de matériaux. Et si besoin, Ultimaker peut fournir tous les matériaux nécessaires, à des prix très avantageux. Nous avons d’ailleurs remarqué que nos clients nous font également confiance pour les consommables ».

« Notre nouvel objectif consiste à davantage de « machines de bureau », afin de permettre à chaque département de créer directement les outils et les pièces nécessaires à leurs besoins ».

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response