Industries
Now Reading
Un projet de voiture révolutionnaire pour les 24h du Mans

Un projet de voiture révolutionnaire pour les 24h du Mans

by Gaëtan Lefèvre10 décembre 2015
Partage :

À l’origine du projet, des étudiants de l’université d’Eindhoven Technology et de celle des sciences appliquées de Fontys se sont regroupés pour de participer aux 24h du Mans, en 2019, avec une voiture électrique et révolutionnaire, l’IM01. Nommée InMotion, cette équipe travaille depuis des années sur ce projet. Aujourd’hui, le groupe d’étudiants qui siège au Campus Automobile à Helmond s’est agrandi. Il se compose de 80 membres regroupant les étudiants mais aussi des ingénieurs, des professionnels et des entreprises. La voiture devrait finalement être prête pour participer aux 24 heures du Mans en 2017.

La voiture électrique IM01

La voiture électrique IM01 est au centre de la recherche universitaire depuis plus de deux ans. Aérodynamisme, dynamique des véhicules, systèmes embarqués, combustion interne du moteur et intégration de systèmes…, tous les domaines sont analysés et optimisés.

L’IM01 s’appuie sur la conception de la Formule-Bio. Cette dernière est une monoplace Formule 3 en cours d’exécution et fonctionnant au bioéthanol. Elle est le projet de fin d’études de l’un des co-fondateurs d’InMotion. Cette voiture servira d’essai pour plusieurs systèmes et technologies qui finiront par trouver leur place dans l’IM01.

L’IM01 fonctionnera avec un moteur rotatif à prolongateur d’autonomie. Ce moteur est utilisé comme un générateur pouvant être réglé pour fonctionner de manière optimale. Il en résulte une réduction considérable de la consommation de carburant. Par rapport aux moteurs à pistons réguliers, dont l’efficacité est de l’ordre de 25 %, le moteur d’InMotion est presque deux fois plus efficace. Cela signifie qu’ils pourraient être capable de terminer les 24h du Mans en utilisant à peine plus de la moitié du carburant qu’utiliserait une voiture de course normale. L’IM01 devrait voir le jour en 2016.

Voiture inmotion IM01 a3dm magazine

L’optimisation by Materialise

Afin d’optimiser la voiture, l’équipe InMotion a souhaité réduire le poids des articulations pour la suspension en triangle. Pour répondre à ces contraintes, la fabrication additive est la technologie qui convient le mieux. Ce système articulé permet de connecter les montants via le triangle de suspension au châssis de la voiture assurant ainsi le maintien des roues en place. Face à ce défi, l’équipe d’ingénierie de Materialise a suggéré de rendre l’élément initial, créé par InMotion, encore plus léger. Grâce à son logiciel 3-maticSTL, la société d’impression 3D a conçu une structure lattice, en nid d’abeilles, pour la rendre plus légère sans compromettre sa solidité.

InMotion piece 3D CAO a3dm magazine

Piece impression 3D inmotion a3dm magazine

InMotion a aussi imposé de trouver une méthode permettant d’éviter l’utilisation de structures de support au cours du processus d’impression 3D, afin que la suppression de cette structure ne pose pas de problème de dernière minute. « Grâce à notre logiciel, nous avons pu trouver une orientation de construction qui nous permettait d’imprimer la pièce en tant que structure autoportante, éliminant ainsi le besoin de générer une structure de support. Ce fut un grand défi pour notre usine d’impression 3D métal à Bremen. Au final, le délai total de la réalisation du projet a été de moins d’une semaine », explique Jannis Kranz, designer pour l’impression 3D métal chez Materialise. Un défi relevé avec brio selon le concepteur de solutions 3D.

InMotion 24h du Mans A3DM Magazine

La voiture test KP&T IM/e

Le 17 octobre 2015, InMotion a dévoilé sa première voiture de course électrique, nommée KP&T IM/e. Cette voiture électrique est une étape importante sur la route des 24h du Mans puisqu’elle est un modèle test. Aujourd’hui, elle accélère à 100 km/h en moins de 3 secondes et peut atteindre une vitesse de pointe de 285 km/h. En 2016, l’équipe va tenter de battre le record du tour électrique autour du plus célèbre circuit néerlandais, le Circuit Park Zandvoort.

À travers ce projet, le groupe InMotion pense être capable de développer la voiture de l’avenir, une voiture plus rapide que la Formule 1 avec une consommation énergétique réduite de moitié. Nous devrions bientôt voir le groupe InMotion Racing aux 24 heures du Mans dans la catégorie « Garage 56 », une catégorie spéciale pour les voitures innovantes conçues autour d’un projet technologique.

Voiture InMotion KP&T IM-e a3dm magazine

Crédit photos Gerlach Delissen and InMotion Automotive

 

 

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response