Industries
Now Reading
Yuniku, une révolution dans le secteur de l’optique

Yuniku, une révolution dans le secteur de l’optique

by Gaëtan Lefèvre14 décembre 2016
Partage :

Qu’est-ce qui rend une innovation révolutionnaire ? La manière dont elle révolutionne un produit ou transforme un modèle économique ? La manière dont elle transforme un processus opérationnel ou l’expérience client ? Parfois, un produit innovant peut répondre à tous ces critères. C’est le cas de Yuniku. Conçue par Hoya, en partenariat avec Materialise, cette innovation est sur le point de révolutionner l’industrie de la lunetterie.

Par Nikolas Du Puy Dutour, directeur général chez Materialise France. All images courtesy of Hoya Vision Care

L’impression 3D associée aux bonnes applications et aux bons partenaires a le potentiel de transformer tout un secteur. La société Materialise en a fait l’expérience lorsqu’elle a appliqué cette technologie à la fabrication de prothèses auditives. Cette dernière, grâce aux logiciels sur mesure de Materialise, est passée d’un total de 20 % à près de 100 % en seulement deux ans.

Aujourd’hui, le secteur de la lunetterie est sur le point de connaître un tournant tout aussi historique grâce à un système permettant aux opticiens de proposer à leurs clients des montures entièrement personnalisées, fabriquées dans l’une des usines de fabrication additive les plus avancées au monde. Il s’agit de Yuniku, les premières lunettes 3D sur mesure offrant une vision optimale et une plate-forme numérique ouverte permettant à toutes les marques de lunettes d’en faire autant.

L’optimisation de la vision et son importance

La conception classique de lunettes commence par la monture. Lorsqu’un client choisit une monture chez un opticien, ce dernier sélectionne et installe des verres optiques adaptés aux besoins du client. Cependant, l’installation des verres sur la monture choisie peut avoir des conséquences négatives sur l’alignement des verres ; les performances sont ainsi loin d’être optimales. Alors, comment créer des lunettes qui offrent au porteur une expérience visuelle optimale ?

Yuniku utilise la numérisation 3D, l’automatisation de la conception paramétrique et l’impression 3D pour créer la monture choisie par un client en fonction des verres optiques sélectionnés par l’opticien. « Étant donné que la position des verres est conservée, ce concept garantit l’orientation idéale des verres sur les lunettes finales, ce qui garantit, à leur tour, des performances visuelles optimales », explique Felix España, responsable monde des nouveaux médias pour Hoya Vision Care. De plus, l’impression 3D permet de personnaliser entièrement les montures en fonction des caractéristiques anatomiques du client et de ses préférences esthétiques.

Le bureau Hoet, partenaire de conception de la collection de montures de base qui sera utilisée par Yuniku, possède déjà une vaste expérience dans le secteur des lunettes imprimées en 3D. Pour Bieke Hoet, Yuniku est l’occasion de proposer des lunettes de luxe très performantes aux opticiens classiques. « En tant que créateur de lunettes », explique Bieke, « je sais déjà comment l’impression 3D peut révolutionner ce secteur. Et avec Yuniku, nous pouvons désormais partager ce potentiel avec le monde ».

Co-création d’une chaîne d’approvisionnement entièrement numérique

« Lorsque nous avons entamé notre collaboration avec Materialise, en 2014, dans le cadre de la conception du Hoy Vision Simulator et de l’Eye-Genius, nous avons commencé à réfléchir aux grandes avancées telles que la mise en commun de nos connaissances et à ce qu’elles pourraient nous permettre de réaliser », se rappelle Felix España. « Nous recherchions non seulement un partenaire de fabrication, mais aussi un collaborateur complet capable d’intervenir à chaque étape. »

Pour commencer, lors du processus de co-création, les services de conception et d’ingénierie de Materialise ont entrepris d’adapter leur technologie de numérisation_ 3D pour obtenir une numérisation très détaillée des traits du visage du client, et répondre ainsi aux besoins de l’équipe des nouveaux médias de Hoya.

Pendant ce temps, l’équipe R&D de Materialise collaborait avec Hoya pour développer le logiciel Yuniku. Celui-ci permet à l’opticien de faire vivre à ses clients une expérience passionnante. Une fois la numérisation terminée, le logiciel avancé utilise les données faciales et visuelles pour déterminer la position idéale des verres par rapport aux yeux et communique ces informations au logiciel de Materialise qui adapte ensuite la monture aux verres en fonction des traits uniques du porteur.

La conception, la couleur et la finition de la monture peuvent être ajustées selon le choix personnel du client, guidé par l’expertise de l’opticien. Les solutions logicielles intégrées fonctionnent en arrière-plan pour s’assurer que le positionnement et l’ajustement idéals des verres sont conservés. Lorsque les lunettes 3D sur mesure sont créées, un système de commande back-end envoie les données nécessaires à la production des verres à Hoya et les données nécessaires à la fabrication des montures à Materialise.

Chez Materialise, les montures sont fabriquées en faisant appel à la technologie de frittage laser dédiée aux lunettes. Elles sont ajustées en fonction de paramètres extrêmement précis à l’aide de la Materialise Control Platform, qui permet d’accéder à des réglages matériels nuancés. Enfin, les montures sont soumises au processus Materialise Luxura1, un traitement de postproduction en plusieurs étapes. Chaque monture issue de ce processus de fabrication est totalement unique et permet d’assurer une authentification individuelle pour chaque client.

« Les innovations réalisées par Materialise permettent depuis longtemps de développer des solutions complètes pour améliorer les mécanismes d’interaction entre les clients et les professionnels, ouvrant ainsi la voie aux nouvelles expériences et à l’innovation dans le développement de produits », explique Alireza Parandian, spécialiste des équipements imprimés en 3D chez Materialise. « Mais Hoya Yuniku va plus loin en lançant un système ouvert qui va au-delà d’une simple marque ».

L’expérience Yuniku, une plate-forme ouverte

Même si l’expérience sera sans nul doute unique pour tout porteur de lunettes, la plate-forme Yuniku est un système ouvert qui peut être mis en œuvre dans un nombre illimité de magasins et avec un grand nombre de marques. Yuniku a été lancé avec une collection de base, créée par le bureau de conception Hoet, et devrait s’élargir pour inclure des montures d’autres créateurs.

Pour les porteurs de lunettes, Yuniku représente un futur où les verres et les montures se complètent au lieu de se nuire. Un avenir où leurs besoins optiques et leurs préférences esthétiques sont réunis dans une seule paire de lunettes. Pour les opticiens, le système Yuniku permet de mettre à profit leurs connaissances et de faire vivre à leurs clients une expérience innovante et passionnante. Yuniku n’est pas seulement un système de conception automatisée, mais constitue un tremplin pour l’innovation.

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response