A3DM : la plateforme d'information spécialisée
en fabrication additive

SEB HP

Annonce - Sponsorisée par HP 3D Printing

Impression 3D pour les applications robotiques : quels avantages ?

La robotique et la fabrication additive sont en constante évolution et leur combinaison pourrait permettre d’obtenir des résultats illimités sur la chaîne de production industrielle.

A3DM 27 Native

Annonce - Sponsorisée par A3DM

Feuilletez le dernier numéro d’A3DM Magazine

Découvrez la nouvelle formule d'A3DM en feuilletant ici le N27. Au programme : Fabrication Additive polymère, la R&D dans le débat européen, la Fabrication Additive dans le Grand-Est et de nouvelles rubriques comme "Speaking" ou "Inside".
Convaincu ? Abonnez-vous !

SEB HP

Annonce - Sponsorisée par HP 3D Printing

Impression 3D pour les applications robotiques : quels avantages ?

La robotique et la fabrication additive sont en constante évolution et leur combinaison pourrait permettre d’obtenir des résultats illimités sur la chaîne de production industrielle.

A3DM 27 Native

Annonce - Sponsorisée par A3DM

Feuilletez le dernier numéro d’A3DM Magazine

Découvrez la nouvelle formule d'A3DM en feuilletant ici le N27. Au programme : Fabrication Additive polymère, la R&D dans le débat européen, la Fabrication Additive dans le Grand-Est et de nouvelles rubriques comme "Speaking" ou "Inside".
Convaincu ? Abonnez-vous !

Les dernières offres d'emploi
CESI
CDI
Télétravail partiel
Île-de-France
Les dernières entrées du catalogue des formations
Institut Supérieur d'Ingénierie de la Conception (InSIC)
Durée (en jours) :
455,0
Formation diplômante
F3DF - AUTODESK TRAINING CENTER
Durée (en jours) :
14,0
Formation qualifiante
F3DF - AUTODESK TRAINING CENTER
Durée (en jours) :
14,0
Formation qualifiante
Les dernières entrées de l'annuaire
A3DM Shop

5 € TTC

5 € TTC

5 € TTC

Tout savoir sur l’impression 3D

L’impression 3D est une technique de fabrication additive qui fonctionne par ajout de matière – à l’inverse des techniques de fabrication soustractive telles que l’usinage. À partir d’un fichier 3D ou « numérique », point de départ d’une impression, un objet ou une pièce est fabriqué par addition de couches successives d’un matériau, généralement à base de poudre ou de filament : polymère / plastique, métal, céramique, composite, sable, etc. Utilisée à l’origine pour du prototypage rapide ou de la fabrication de maquettes, la technologie d’impression 3D s’est ensuite développée pour la conception d‘outillage liée aux chaînes de fabrication. Aujourd’hui, les imprimantes 3D et les systèmes de fabrication additive sont utilisés comme moyen de production directe en complément des procédés déjà existants. 

L’impression 3D est utile dans un grand nombre d’applications et ne se limite pas aux secteurs de l’aéronautique, de l’automobile et du médical. Elle couvre tous les domaines industriels, et a été expérimentée avec succès dans l’industrie alimentaire (biscuits au chocolat, fromages), dans la construction avec l’impression 3D béton ou encore en bio-impression pour reconstituer des organes humains (os, dents, foie, etc.). Les imprimantes 3D haute résolution sont devenues plus abordables, plus faciles à utiliser et plus fiables. 

L’impression 3D ne consiste pas en une seule et unique technique de fabrication. Il existe de nombreuses manières d’imprimer en 3D un objet : en fonction du matériau, de la taille, des caractéristiques de la pièce imprimée, à base de poudre ou de filament, etc. Le terme  « impression 3D » est vaste et souvent associé avec celui de « fabrication additive ». Il regroupe de nombreuses technologies, chacune d’elles étant adaptées à différents cas d’applications. Sept procédés ont été normalisés par l’ISO (Organisation international de normalisation), chacun regroupant plusieurs technologies.

Quel que soit le procédé utilisé, le système de fabrication additive suit un chemin défini par un fichier CAO (Conception Assistée par Ordinateur). Selon le process utilisé et le cas d’application, un post-traitement peut également être nécessaire pour obtenir la pièce finale.

L’impression 3D permet d’obtenir des objets de très petite taille ou de grande taille, des pièces sans aucun assemblage, des imbrications d’objets. Elle permet d’intégrer de nouvelles fonctionnalités et de fabriquer des structures lattices, des maillages ou des tissus. Elle offre de nombreux avantages et semble vieillir d’autres procédés de fabrication. 

La fabrication additive est une bonne solution si vous avez besoin d’accélérer votre développement produit. Vous obtiendrez des itérations plus rapidement et de façon plus efficace. Elle permet d’accroître la flexibilité, de produire divers objets sans avoir besoin d’un outillage particulier et donc de réduire les dépenses. Elle offre une liberté de design unique en vue de fabriquer des pièces complexes, sans ou avec peu d'impact sur les coûts, impossibles à réaliser avec des outils de fabrication traditionnels. Elle permet de créer sur mesure et à la demande, proche du lieu de consommation ou à l'endroit opportun. Elle permet également d’améliorer votre système de stockage grâce à un inventaire digital. Bien utilisée, l’impression 3D permet aussi de limiter la production de déchets en utilisant seulement (ou presque) la quantité de matériau nécessaire à la fabrication de l’objet. 

Nous conclurons – ce qui est juste une introduction à la fabrication additive et à l’impression 3D – en expliquant qu’un process unique comprenant l’imprimante 3D, le procédé et le(s) matériau(x) peut répondre à de nombreux cas d’applications. L’intégration d’une imprimante 3D n’est pas réservée uniquement aux ingénieurs et techniciens, mais de nombreux services d’une entreprise peuvent y trouver un intérêt : en production, en maintenance, en qualité, en design, en marketing... Ces dernières années, les imprimantes 3D haute résolution sont devenues plus abordables, plus faciles à utiliser et plus fiables. C’est pourquoi l’impression 3D est maintenant accessible à un plus grand nombre d’entreprises, mais choisir la bonne technologie n’est pas une mince affaire.

Quel procédé convient à votre entreprise ? Quels sont les matériaux disponibles ? Quels sont l’équipement et la formation nécessaires pour commencer ? Quels en sont les coûts et le retour sur investissement ? Quels sont les normes en cours de développement ? Etc. A3DM Magazine vous accompagne dans la découverte de la technologie, mais également dans l’approfondissement de celle-ci. 

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive